Mois : janvier 2020

I still hate Thatcher

Ré / La / Sol

Haïssant,
Des mobiles conservateurs aux riches patrons d’Angleterre,
criant aujourd’hui encore, « i still hate thatcher »
Soyons même honnêtes, c’est la seule phrase qu’il connaît
en anglais, il l’apprendrait même dans toutes les langues s’il pouvait

le seul complot qu’existe, celui des riches pour le rester
et ils peuvent bien être russes, ça n’est pas ça qui l’dérangerait
pour dire en quelques mots
qu’un riche, ça n’est toujours qu’un riche de trop

Il a dans le sang le vingtième siècle
mais c’est le 21e qui compte
il a dans le sang le 20e siècle
mais c’est le 21e qui comptev

Voir tomber un congélateur
d’une fenêtre du cinquième
et entendre le bruit des moteurs
d’un atelier en bas de chez elle
c’est bien connu qu’elle s’énerve
tout en sortant les poubelles
la société n’a pas d’espoir
d’être belle sans être confliictuelle
une banlieue rouge dans les paupières
les jours, les mois, les mains ridées
à travailler la colle qui nous sert
à afficcher en l’air les idées
faire des crêpes tout un week end
pour un nombre de camarades illimité

Il faut bien admettrre qu’avec elle
qu’la politique n’a pas d’années
devant l’école, où tous les parents se souviennent
qu’elle les a à peu près tous gardés

elle a dans le sang le vingtième siècle
et voit même pas le 21e
Elle a dans le sang le vingtième siècle et voit même pas l’vingtéunième

Aucun état du monde n’empêche d’en faire ce qu’on en veut
et la folie il vous l’assure, c’est de n’plus vouloir toucher à demain
et que la vie soit plus belle,
et qu’on puisse enfinn s’endormir
sans être sommé par un réveil

d’aller sauver le taux de profi
Même s’il croit bien qu’dans son boulot
s’engueuler a quelque chose de beau
L’autorité lui rappelle
qu’il faudrait pas lui en demander trop
d’être contre le rire de ses collègues, des enfants et tous les prolos
Si maintenant il sait qu’le réveil
s’arrête dans quelques mois pour lui
il sait plus s’il a les épaules de faire tout c’qu’il a fait d’sa vie

Il a dans le sang le vingtième siècle,
et sait plus bien où on en est
il a dans le sang le vingtième siècle

et n’sait pas où il est passé.

J’ai décidé

J’ai décidé
J’ai décidé de mettre dans cette chanson
toute ma sensibilité féminine
Mon 7e sens, mon amour éternel
les conseils de mes copines
et puis mon instinct maternel
Sur un air que les femmes empruntaient pour dire je t’aime
et que les hommes leur donnaient pour dire je m’aime

Le monde semble tourner étrangement,
raconter l’histoire du monde en une chanson seulement
certains font bien des raccourcis sans trop inquièter les uns,
qui mettent sous le blase d’untel, philosophe contemporain
Alors mes sœurs, je ne sais pas vous,
mais voilà comme on me l’a expliqué
à l’origine des chromosomes du nom de cet alphabet
alors en gros, un Y très fort et un X passif
Si le Y est là c’est lui qui détermine
Un petit garçon naîtra par défaut,
s’il est absent, vous aurez donc une fille.

J’ai jamais avalé ce par défaut excusez moi du peu
mais quel salaud çui qu’a tout décrété alors qu’on est encore que des œufs
il devrait au moins subir quelques critiques
car je suis une pute, mais alors une pute historique
je suis une pute, et alors une pute historique (1min20)

Une bonne fois pour moi-même pas pour toutes,
est-ce un problème personnel,
et c’est pourtant pas qu’on le veuile que pour aller danser il faille être la plus belle
j’ai pas décidé de partager mon corps avec une oppression historique,
et ça me donne au moins autant de plaisir que d’être touchée ..
par un flic
alors oui

Je suis grosse, je galère
à trouver des affaires
on me regarde en se disant que j’ai quelques kilos à perdre
on se dit que dans tous les cas j’ai souffert
et que pour vivre dans cet état il faut vraiment être déter
que sexuellement ça doit quand même pas être facile
et que le cadeau à me faire ça n’est pas des bas résilles
bien sûr on se console en se disant qu’mes seins sont gros aussi
alors que mon connard ma priorité n’est pas de te consoler dans la vie -ie -ie -ie

Je porte le voile quand je sors dehors
je n’ai pas plus honte que n’importe qui de mon corps
je n’me sens pas soumise à se faire que ce qu’on me dit
d’ailleurs je ne t’obéirai pas, qu’on se le dise
et soutiens mes sœurs qui payent les frais, d’une France, qui se fascise
car accuser les gens de crimes culturels ne rend sûrement pas compte de qui travaille dehors par temps de grêle
qui fait fonctionner les machines
si cn’est les frères et sœurs pauvres
toujours les mêmes échines -iiines .

.
Mais ma liberté indéniable est d’être
grosse, lesbienne et en cavale
une célibataire voilée qui danse sur la table
ou encore un mystère total pour la définition d’la femme
ou ce que je veux sans forcément en faire un slam
une femme forte, qui peut être très méchante quand elle a la haine et qui n’supporte pas qu’on lui
marche sur les pieds, une meuf
dont on devrait prendre de la graine,
une nana avec qui on prend son pied
une
qui sert la main -ain -ain -ain

Mais moi jdis ça et j’ai pas d’seins, je porte pas l’voile, et j’suis pas grosse
mais vaginement parlant on est tous dans la même fosse
la fosse de toutes les conneries, de toutes les erreurs séculaires
et le mot est pas trop fort je l’ai cherché dans l’dictionnaire
car il faut mettre des coups sur les mots qu’on reçoit
déplier le dos
ne plus se faire écraser les doigts
écrire des chansons sur un air de daube française
après la moitié des chansons se résument par est-ce qu’on baise ?
Mais pour atteindre ce foutu 7e ciel, il faut pas qu’on s’arrête quand y’a un poil au paradis,
parce que sur la table y’en a qui préfère le poivre et d’autres le sel,
et certains qui préférent les lits.

Le monde est pluriel, sans vouloir fâcher, mais
le monde est pluriel en voulant vous fâcher, et
le monde est pluriel,
reste plus qu’à conjuguer.

2018 – Album Sans pause

Retrouvez ici l’album « Sans pause ». Retrouver en CD ici

Album Dimanche

Akouna Radio Martigues

ITW 12 mai 2018

Je suis allée à la rencontre de Mymytchell. Vous allez entendre qu’elle a de l’humour et qu’elle parle de sa musique avec passion. C’est une jeune compositrice engagée, féministe et militante. Elle est proche de Martigues par le cœur, elle y a passé une partie de son enfance et ce jour-là je lui ai demandé comment fonctionne son processus créatif à elle. Bonnne écoute !

Ch.R

Vers le site directement, découvrez la radio martégale 

Critique presse

http://www.theatrotheque.com/web/article4568.html

Article 2016 – Par Noah (théâtrothèque) –Non, ce n’est pas du théâââtre. Mais c’est de l’aaart !
Une jeune femme, sa guitare et sa poésie. Mymytchell nous offre cinquante minutes de pur bonheur. Ses textes sont drôles, cyniques, poétiques, actuels et engagés. Une bouffée d’air frais pour la chanson française. Et le tout porté par une jolie voix grave. Que demander de plus ?
Elle traite de l’amour, des femmes, du pouvoir et de bien d’autres choses avec justesse et subtilité.

Le Théâtre du Grand Rond a toujours eu le don de nous faire voyager pendant ses apéro-spectacles. Mais là, c’est de la magie.
Mymytchell nous fait rêver jusqu’au 12 Mars 2016 encore au théâtre du Grand Rond à 19h. Courrez-y ! Coup de cœur assuré.

Merci à Noah

En grève contre la réforme des retraites (2019) (CONCERT GARE MATABIAU)

9 Janvier 2020 – Concert Gare Matabiau – locaux cheminots – Toulouse

En soutien à la grève contre la réforme des retraites

(Passage de la retraite solidaire à la retraite à point).

Un peu avant… 05 Décembre 2019

 

 

 

28 février !- Concert à Engomer (Ariège) – reporté du 10/01 au 28 /02 !

Chansons de soutien – Procès Gilets Jaunes – Saint-Gaudens

Rendez-vous 14h devant le tribunal de Saint-gaudens (31)

Théâtre, chants, cafés et gens.

16 Janvier 2020

Page 2 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén