Critique presse

Journées du matrimoine, 2019. Photo prise par Julie Sistenich, feeligrans

http://www.theatrotheque.com/web/article4568.html

Article 2016 – Par Noah (théâtrothèque) –

Non, ce n’est pas du théâââtre. Mais c’est de l’aaart !
Une jeune femme, sa guitare et sa poésie. Mymytchell nous offre cinquante minutes de pur bonheur. Ses textes sont drôles, cyniques, poétiques, actuels et engagés. Une bouffée d’air frais pour la chanson française. Et le tout porté par une jolie voix grave. Que demander de plus ?
Elle traite de l’amour, des femmes, du pouvoir et de bien d’autres choses avec justesse et subtilité.

Le Théâtre du Grand Rond a toujours eu le don de nous faire voyager pendant ses apéro-spectacles. Mais là, c’est de la magie.
Mymytchell nous fait rêver jusqu’au 12 Mars 2016 encore au théâtre du Grand Rond à 19h. Courrez-y ! Coup de cœur assuré.

Merci à Noah